La transformation digitale des PMI

elon Bpifrance Le Lab, la transformation digitale reste un sujet complexe pour 28 % des dirigeants de PMI. À l’heure des objets connectés et de l’automatisation, comment faciliter l’adhésion des équipes ? Tour d’horizon des bonnes pratiques.

 

Évoluer pas à pas, avec les collaborateurs

En interne, les dirigeants d’entreprise sont encore largement confrontés à la résistance au changement. Et pour cause, alors même que les salariés adoptent les nouveaux usages numériques dans leur quotidien, professionnellement, ils constituent souvent un frein. Beaucoup perçoivent la transformation digitale comme une menace, qui risque de se traduire par un surcroît de travail, ou pire, leur remplacement par des robots ou une intelligence artificielle…

Face à ce constat il semble essentiel, étape par étape, d’anticiper les doutes. La seconde étape est d’accompagner le changement puis de l’analyser pour communiquer sur les bénéfices. De plus, nous savons que l’engagement des équipes est un facteur clé de réussite de la transformation digitale des PMI.

 

Fédérer autour des bénéfices de la transformation digitale

Comme pour toute stratégie d’entreprise, il revient au dirigeant et aux responsables hiérarchiques de porter le projet de transformation et d’impliquer les salariés. Cela passe par un effort de pédagogie et de formation, pour expliquer le sens du projet et répondre aux inquiétudes. Bref, motiver ! Les salariés doivent ainsi comprendre les avantages concrets qu’ils pourront retirer de la transformation digitale au quotidien.

De nombreuses possibilités offertes par le digital peuvent être mises en avant au cas par cas. Un progiciel de gestion intégré dans le Cloud permettra par exemple une grande souplesse et l’accessibilité à l’ensemble des données d’une entreprise. Une automatisation de tâches à faible valeur ajoutée, comme la saisie de données, réduira les risques d’erreurs et fera gagner du temps à tous les collaborateurs. Enfin, la montée en version d’un CRM pourra donner accès à de nouveaux indicateurs pour mieux orienter les décisions. Par exemple : le nombre de commandes en cours, les coûts de transformation d’un lead ou le ROI global de l’activité de prospection.

 

Quels outils pour diffuser la culture digitale en PMI ?

Gérés en interne ou en externe, plusieurs outils peuvent aider à diffuser cette culture digitale, étape par étape, dans un souci d’ouverture et de collaboration. Plébiscitée par 70 % des salariés, la formation est le premier d’entre eux (source : institut BVA et Villa Numeris). Mais d’autres solutions existent : les groupes de travail internes (69 %), les conférences d’experts (28 %) ou encore les discussions en ligne (19 %).

 

En clair, peu importent les stratégies mises en place, sans adhésion des équipes, tout projet est voué à l’échec. Le facteur humain reste le principal élément d’une transformation digitale réussie.